Presse & Papiers

Le LP Dans Ton Club fait parler de lui.
Dans cet article, tu trouveras des liens, des papiers que tu as manqué, des podcasts à voir ou écouter…

12647370_1143676255651907_385212390206202410_n

CAUSETTE – Eric Hausswald – fév.2016

Comme un bonbon acidulé, Mouse DTC propose une électro-pop énergique et souriante, un brin féministe, un poil subversive, une musique contemporaine qui ne manque pas de racines. Maousse dans ton… Club. Des Mulhousiens très indépendants mais pas à l’abri du succès.

La production musicale aboutie navigue dans des eaux où croiserait une Lio vitaminée, Taxi girl, Jacno ou Telex. L’esprit des Ramones n’est pas loin mais c’est bien d’une musique d’aujourd’hui dont on parle. Synthés tantôt denses, tantôts aériens, guitare sobre et tranchante, batterie métronomique, voix faussement ingénue, mélodies entêtantes, un cocktail aux saveurs complexes, très réussi.

Les mots d’apparence simple, parfois délicieusement crus, exhalent une intelligence malicieuse et réjouissante. Des dix chansons de l’album, deux sont de la plume de Miossec, une de Fred Poulet. Loin des slogans, les paroles évoquent la connerie ambiante avec une finesse très plaisante.

A la batterie Arnaud Dieterlen qui officia pour Bashung ou Daniel Darc, entre autres ; à la guitare son frère Gilles ; au chant et claviers Hermance Vasodila, une petite souris à la présence étonnante. Cette jeune femme au regard vif ne brandit pas le féminisme en étendard mais souhaite vivre comme elle en a envie, en ne se faisant insulter lorsqu’elle porte une mini-jupe par exemple. Elle préside et créé également pour un collectif de designers et stylistes, Pétasse d’Alsace. Tout un programme.

MiossecRemise du diplôme…encore merci Christophe Miossec !

POLY magazine
MICKEY MAOUSSE
Lio olé olé. Elle & Jacno disjonctés. Stereo Total azimut. Cette souris (déglinguée) convoque le meilleur de l’électro-pop et convie à un torride corps à corps avec les chansons de son premier album sexy cool. MOUSE DTC, trio mulhousien coquin mené par une brunette explosive qui ne compte pas pour une prune, branche la sono, allume le light show, balance les watts et jette son string en entonnant « Rien ne m’effarouche tant qu’on n’y met pas le poing« . Explicit lyrics en dessous de la ceinture, clins d’oeil eurodance bien sentis, bombinette érotico-politico-disco (Dorémifacho signée…Miossec) ou manifeste No Kid (« Baby bébé banalisé« )… ça fout les boules, mais ça fait du bien. C’est où ? Dans ton club !
(E.D.)

Trans et Campus

Trasmusicales et radioCampus Dijon


SONGAZINE – 
Jérôme Vaillant

LIVE REPORT de Songazine toujours 🙂

Can you hear the music ?

 

 

 

mouse dtc